• L'ordre des choses

    Bernard a soixante ans et est marié avec Juliette depuis maintenant dix ans. Il lui a toujours affirmé qu'il était stérile. Or, lors d'une soirée tranquille, un homme d'une quarantaine d'années débarque et affirme qu'il est le fils de Bernard...
    Dans cette pièce comique les évènements s'enchainent rapidement. L'apparition surprise de Thomas dans la vie du couple met en péril toutes leurs certitudes, surtout que ce fils inconnu ne semble pas insensible au charme de Juliette !

    C'est drôle, on ne voit pas le temps passer. Les trois acteurs gèrent parfaitement leurs rôles, Gérard Darmon notamment est hilarant.
    Attention tout de même, si vous avez le vertige ne prenez surtout pas les places en balcon : frayeur garantie !

    L'ordre des choses
    Mise en scène par Richard Berry
    Théâtre de la Michodière
    Jusqu'au 30 décembre 2018


    votre commentaire
  •  Valentine

     

    Suite au décès de sa mère adorée, Valentine retourne pour une période indéterminée dans le village de son enfance. A maintenant cinquante ans, cette femme essaye de traverser un deuil douloureux. Lors de ces quelques semaines de retour aux sources, elle va découvrir un secret de famille caché depuis cinquante ans...
    Le dernier roman d'Anne-Laure Bondoux est à la hauteur de ses autres textes. Cet ouvrage plutôt conséquent (408 pages), est dans la lignée de son précédent livre : L'aube sera grandiose que j'avais aussi adoré. Là encore, les secrets des parents bouleversent le quotidien des enfants, les relations familiales se heurtent à des informations restées trop longtemps inconnues. On rit, on pleure aussi mais on ne s'ennuie jamais. Même si le personnage principal du livre a l'âge d'être ma mère, je me suis totalement identifiée à elle et à ses problèmes. C'est là la force de ce roman, parler de nous à travers l’histoire personnelle d'une cinquantenaire. Tout semble vrai, c'est très touchant. La période à laquelle se passent les événements doit aussi être un facteur de l'attachement que l'on peut ressentir pour les personnages. En effet, l'action se déroule lors des élections présidentielles de 2017.
    J'ai encore une fois été conquise par la plume d'Anne-Laure Bondoux. Elle réussit à nous entraîner dans son histoire en quelques phrases et au bout du premier chapitre on ne peut plus sortir du livre !

     

    Lien vers le coup de cœur sur : L'aube sera grandiose

     

    Valentine ou la belle saison
    Anne-Laure Bondoux
    Fleuve éditions
    18,90 euros
    9782265117938


    1 commentaire
  •  Silence, on tourne !

    Les acteurs et réalisateurs d'un film romantique se disputent sur un plateau de tournages. Le tournage risque d'être plus périlleux que prévu !
    Gags et retournements de situation s'enchainent tout au long du spectacle. C'est drôle, on y croit jusqu'au bout et la révélation finale est juste incroyable tellement les acteurs sont bons. Vous embarquez pour 1h45 de fous rires garantis !
    Je ne saurai que vous conseiller de voir cette pièce, simplement réservez vos places à l'avance et ne prenez surtout pas les troisièmes catégories car vous risquez de ne pas voir toute la scène, ce qui est dommage car vous pourriez rater plusieurs parties importantes du show.

    Silence, on tourne !
    Théâtre Fontaine
    10 rue Pierre Fontaine, 75009 Paris
    Jusqu'au 31 décembre 2018
    Dès 18 euros


    votre commentaire
  •  Tristan Lopin : Dépendance affective

    J'ai découvert Tristan Lopin grâce à une amie qui le suit depuis quelque temps sur Internet. En effet, l’humoriste a une chaine Youtube très drôle sur laquelle il poste régulièrement des vidéos. La plupart du temps il s'agit de réactions à l'actualité (Le dernier concert de Britney à Paris, La manif pour tous par exemple). J'aime beaucoup ses vidéos, il y a peu de mise en scène et il donne son avis sur des sujets divers sur un ton désopilant. Je suis donc allée voir son spectacle Dépendance affective en souriant d'avance car je savais que je ne serais pas déçue et j'ai passé une très bonne soirée. Le show est plutôt court puisqu'il ne dure qu'un peu plus d'une heure mais on passe l'intégralité du spectacle plié de rire.
    L'humoriste nous accueille d'une manière assez brusque puisqu'il passe dans le public et discute avec nous, notamment avec les couples qu'il aime mettre à l'aise. 
    La suite est plutôt classique puisqu'il nous raconte ses aventures amoureuses, notamment une rupture qu'il ne digère pas (depuis 8 ans tout de même !). Il parle du quotidien, des clichés et de la pression exercée par la société. Cela parle donc au plus grand nombre et ne nous laisse pas de marbre. On rigole avec lui, de lui, des autres et de nous-même.
    Si vous ne savez pas quoi faire de votre soirée, je vous conseille donc vivement de réserver votre place, vous allez rire pendant une heure et cela fait du bien !

     

    Dépendance affective
    Tristan Lopin
    Durée : environ 1h10
    Théâtre Trévise : 14 rue de Trévise, 75009 Paris
    Prix : 25 euros


    votre commentaire
  • Pâquerette

    Le père de Marguerite est un ancien pirate, il élève sa fille unique et tous deux vivent paisiblement sur la côte normande jusqu'au jour où ils embarquent sur le bateau qu'ils ont construit ensemble.
    J'ai eu beaucoup de mal avec ce petit roman. Les cinquante premières pages sont assez classiques et très lentes. Puis, une fois que Marguerite et son père partent en mer, j'ai complètement lâché. Je me suis forcée pour finir le livre mais j'ai il m'est tombé plusieurs fois des mains. Le style est très particulier. Autant le début est assez lisible mais les trois derniers quarts du roman partent totalement en vrille. Je n'ai rien compris à ce que je lisais. Les personnages sont inintéressants. Les dialogues sont très mal construits, à tel point que par moments l'on ne sait plus qui parle et à qui... Lors de ma lecture, je me suis plusieurs fois demandé "Pourquoi ?" car je ne comprenais même pas quels étaient les enjeux du roman. Pourquoi les personnages partent en mer ? Pour chercher un trésor semble-t-il, mais on ne le comprend qu'entre les lignes tellement c'est mal écrit. Rien n'est clairement établi et l'on patauge dans une intrigue qui peine à émerger. C'est vraiment dommage, car l'on aurait pu s'attendre à un bon roman de piraterie pour adolescents, avec de l'action et des enjeux importants et pourtant on se retrouve avec un roman qui semble incroyablement long (il fait seulement 190 pages mais j'ai eu l'impression qu'il en faisait 500). Je vous conseille plutôt de lire ou relire L'île au trésor de Stevenson c'est tout de même plus intéressant !

     

    Pâquerette
    Gaston Boyer
    Gallimard jeunesse
    9782075104142
    9.90 euros


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires