• Fight Club

     Fight Club

    Notre narrateur est insomniaque. Il n'a trouvé qu'un seul moyen pour trouver le sommeil : se rendre à des réunions de soutien pour les personnes atteintes de maladies graves. C'est lors d'une de ces séances qu'il rencontre pour la première fois Marla. Cette suicidaire lunatique a elle aussi besoin de se nourrir du malheur des autres pour continuer à vivre. Marla va alors bouleverser l'univers de notre anti-héros. Mais elle n'est pas la seule ! En effet, sa rencontre très inattendue avec le charismatique Tyler Durden et la création du Fight Club vont aussi lui faire voir la vie sous un autre angle.
    Particulièrement violent, ce roman de science-fiction est devenu un classique du genre. J'ai découvert cette histoire à travers le film de David Fincher qui m'a glacé le sang. J'ai donc voulu voir si le livre me donnerait cette même impression dérangeante. Et résultat, j'ai été encore plus bluffée par le roman. Les scènes sont plus crues et plus mordantes que dans le film, même si la trame générale de la fiction a été très bien respectée par le réalisateur du film. Seules quelques scènes sans grande importance et la fin sont différentes entre l’œuvre d'origine et son adaptation. Les deux nous laissent un sentiment de malaise qui heurte nos convictions et qui perdure longtemps après la scène finale. Cette critique acerbe de notre mode de vie et surtout de la consommation massive, nous laisse pensifs et dérangés, pour notre plus grand plaisir.

     

    Fight Club
    Chuck Palahniuk, traduit de l'anglais (USA)
    Gallimard, collection "Folio pôle Science-fiction"
    8,50 euros
    9782070455614


  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Décembre 2015 à 17:04

    Tu m'as décidé, je vais me le mettre dans ma pile à lire ;D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :