•  L'âge d'ange

    Dans un lycée huppé du Luxembourg, une jeune fille se passionne pour la Grèce antique. Elle se plonge régulièrement entre les pages d'un livre sur les héros grecs qui se trouve dans la bibliothèque de son école. Mais un jour une catastrophe se produit : le livre a été emprunté par un autre élève ! Cet événement, qui pourrait passer pour anodin, est un véritable bouleversement pour notre narratrice qui se met en quête de rencontrer cette autre personne qui se passionne pour le même sujet qu'elle.
    Ce tout petit roman est à conseiller aux jeunes et aux moins jeunes dès 14 ans. À travers le destin de deux adolescents venant de deux milieux très différents, l'auteure nous questionne sur différents sujets comme l'amour, l'amitié, la différence, l'homosexualité, les différences entre les milieux sociaux, la réussite, la société et les troubles à l'ordre public. C'est peut-être le seul défaut que j'ai trouvé à ce texte, il survole certaines thématiques qui auraient pu être approfondies, c'est dommage mais l'ensemble reste extrêmement prenant. C'est un ouvrage à conseiller et à faire connaître car il pourrait donner le goût de la lecture à de nombreuses personnes, ce qui est déjà extraordinaire !

     

    L'âge d'ange
    Anne Percin
    École des Loisirs
    4.80 euros
    9782211230360


    votre commentaire
  • Pâquerette

    Le père de Marguerite est un ancien pirate, il élève sa fille unique et tous deux vivent paisiblement sur la côte normande jusqu'au jour où ils embarquent sur le bateau qu'ils ont construit ensemble.
    J'ai eu beaucoup de mal avec ce petit roman. Les cinquante premières pages sont assez classiques et très lentes. Puis, une fois que Marguerite et son père partent en mer, j'ai complètement lâché. Je me suis forcée pour finir le livre mais j'ai il m'est tombé plusieurs fois des mains. Le style est très particulier. Autant le début est assez lisible mais les trois derniers quarts du roman partent totalement en vrille. Je n'ai rien compris à ce que je lisais. Les personnages sont inintéressants. Les dialogues sont très mal construits, à tel point que par moments l'on ne sait plus qui parle et à qui... Lors de ma lecture, je me suis plusieurs fois demandé "Pourquoi ?" car je ne comprenais même pas quels étaient les enjeux du roman. Pourquoi les personnages partent en mer ? Pour chercher un trésor semble-t-il, mais on ne le comprend qu'entre les lignes tellement c'est mal écrit. Rien n'est clairement établi et l'on patauge dans une intrigue qui peine à émerger. C'est vraiment dommage, car l'on aurait pu s'attendre à un bon roman de piraterie pour adolescents, avec de l'action et des enjeux importants et pourtant on se retrouve avec un roman qui semble incroyablement long (il fait seulement 190 pages mais j'ai eu l'impression qu'il en faisait 500). Je vous conseille plutôt de lire ou relire L'île au trésor de Stevenson c'est tout de même plus intéressant !

     

    Pâquerette
    Gaston Boyer
    Gallimard jeunesse
    9782075104142
    9.90 euros


    votre commentaire
  •  Cinder

     

    Imaginez qu'on vous raconte l'histoire de Cendrillon mais dans le futur ! Voilà le pari de Marissa Meyer et c'est très réussi. Cinder est ici une mécanicienne moitié humaine moitié cyborg. Elle est, comme dans le conte original, maltraitée par sa belle-mère et par l'une de ses demi-sœurs. J'ai d'ailleurs apprécié ce petit changement, la plus jeune sœur de notre héroïne l'apprécie beaucoup, ce qui rend la famille de Cinder plus humaine. J'ai aussi adoré le côté futuriste du roman. L'univers de l'auteur est cohérent et lors des quelques premières pages du récit j'ai même parfois eu l'impression qu'il se rapprochait un peu de Blade Runner.
    Marissa Meyer a donc eu une super idée en adaptant un conte classique dans un monde beaucoup plus étendu. En effet, l'action se déroule en Asie, l'humanité est en danger car un virus mortel frappe la population. Cet aspect du roman apporte beaucoup de suspense et est un élément essentiel de la construction du personnage principal.
    Il est intéressant aussi de noter que les humains ne sont pas les seuls protagonistes de l'histoire. Les Lunaires sont extrêmement importants et apportent une ouverture plus globale à l'aventure car ils permettent au récit de dépasser l'histoire d'amour basique à laquelle on pense d'ordinaire lorsque l'on se plonge dans Cendrillon. En effet, l'auteur incorpore un complot qui aura une importance capitale pour la suite des événements.
    Cinder est donc un roman riche qu'il est impossible de lâcher.
    Attention, le paragraphe qui suit est un Spoiler ! Si vous voulez lire cet ouvrage et garder toute la surprise, ne lisez pas les lignes qui vont suivre. Et sachez simplement que je vous conseille fortement cette bonne lecture !
    J'ai tout de même une critique à propos de Cinder. J'avais compris au bout de quelques chapitres le dénouement final. Dès que les personnages ont commencé à parler d'une princesse Lunaire disparue, j'avais compris qu'il s'agissait évidemment de Cinder. Lorsqu'elle l'apprend au dernier chapitre j'ai donc eu une réaction de ce genre "Sans blague bécasse ?!". C'est dommage mais cela ne m'a tout de même pas empêchée d'apprécier grandement cette lecture que je conseille à tous dès 15 ans.

     

    Sortie en poche chez Pocket jeunesse le 8 novembre 2018

    Chroniques Lunaires : tome 1 Cinder
    Marissa Meyer
    Pocket jeunesse
    17,90 euros
    9782266218177


    votre commentaire
  •  Capitaine Rosalie

     

    Le père de Rosalie est parti à la guerre. La grande boucherie de 1914-1918. Il envoie de nombreuses lettres à son épouse et à sa fille adorée. La petite fille s'est donné une mission, elle est le Capitaine Rosalie, elle doit impérativement réussir à apprendre à lire pour se plonger par elle-même dans les histoires de son papa. Mais la dernière missive ne lui apportera peut-être pas les nouvelles qu'elle espérait...
    Une fois de plus Timothée de Fombelle arrive à faire fondre nos cœurs. Le courage de la vaillante Rosalie est charmant. L'histoire personnelle de son père est comme un écho des horreurs vécues par les soldats lors de la première guerre mondiale. Le texte est tout en finesse, magnifiquement illustré par Isabelle Arsenault qui a su mettre en avant par quelques touches de couleurs (noir, blanc, orange et bleu) la beauté de l'amour filial. L'émotion est palpable, elle nous transperce en même temps que la petite fille. C'est beau tout simplement.
    Dès 7 ans

     

     

    Capitaine Rosalie
    Timothée de Fombelle (auteur) et Isabelle Arsenault (illustratrice)
    Gallimard jeunesse
    12,90 euros
    9782075107693


    votre commentaire
  •  Le fabricant de poupées de Cracovie

     

    Mon roman préféré de cette rentrée littéraire jeunesse est un ouvrage hybride. Le fond du récit est historique. En effet, l'action se déroule lors de la Seconde Guerre Mondiale, en Pologne, plus précisément à Cracovie. Notre narratrice apporte une touche fantastique au texte car elle n'est autre qu'une poupée douée de vie. Elle se réveille dans le magasin de jouets d'un fabricant de poupées. Commence alors une grande histoire d'amitié malheureusement entravée par l'arrivée de l'armée allemande et la domination nazie. Mais ce n'est pas le seul sujet du livre car ce roman alterne entre deux histoires. La première se passe dans notre monde, au côté de Karolina et de ses nouveaux amis. La seconde, plus courte, est comme un miroir des événements qui sont retracés dans le monde réel. On y suit toujours Karolina mais au pays des poupées où une invasion a lieu là encore.
    Pour les jeunes dès 12 ans, (et même pour les moins jeunes !), je ne peux que vous conseiller la lecture de cet ouvrage. La sensibilité des personnages, leurs remords pour certains, la beauté des petits moments partagés, bref l'ensemble du récit nous laisse comme dans un cocon que l'on ne voudrait pas quitter. L'intérêt est aussi historique car il nous fait découvrir la Seconde Guerre Mondiale du point de vue de personnages qui restent à l'arrière du conflit et tentent de survivre malgré les privations. Une pépite de cette rentrée 2018, un grand roman qui ne vous laissera pas de marbre.

     

     

    Le fabricant de poupées de Cracovie
    R.M. Romero (traduit de l'anglais)
    Gallimard jeunesse
    16 euros
    9782075082709


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique