• Le château de Cassandra

    Le château de Cassandra

    Dans les années 1930, l'existence de Cassandra est au point mort. Son père écrivain n'écrit plus, sa belle-mère excentrique semble dépérir et sa grande sœur attend celui qui l'emmènera loin de la campagne et de la pauvreté. Heureusement, cette adolescente aime le romanesque et à décidé de rendre la vie plus attrayante en écrivant un journal. Elle s'amuse à transcrire tous les événements qui se produisent dans ce vieux château anglais en ruines qui leur sert de demeure. Et finalement, un beau soir de printemps, l'impossible se produit. Deux américains frappent à leur porte. Ils sont sur le point de bouleverser le destin de cette incroyable famille.
    Cette fiction retranscrit à merveille le quotidien des personnes qui vivaient dans la campagne anglaise dans les années 1930. Il faut dire que son auteur, Dodie Smith, était elle-même anglaise et a vécu cette période de l'entre deux guerres, elle connaît donc son sujet. Ce roman, moins connu que son célèbre Les 101 dalmatiens, n'en reste pas moins un excellent divertissement. Notre narratrice n'est pas sans rappeler les héroïnes des grands romans anglais de Jane Austen ou de Charlotte Brontë. Cassandra fait d'ailleurs plusieurs fois référence aux ouvrages de ces grandes dames tout au long de son histoire. Cette lecture se savoure. On lit ce journal tranquillement, sans se presser pour en saisir toute la subtilité. Les passionnés de littérature anglaise seront conquis. Les autres pourront découvrir ce genre littéraire et y trouveront aussi leur compte.
    Dès 12 ans.

     

    Le château de Cassandra
    Dodie Smith
    Gallimard jeunesse, collection "Folio junior"
    8,65 euros
    9782070669158


  • Commentaires

    2
    Vendredi 20 Mai 2016 à 19:37

    Tu me donnes presque envie de l'essayer celui-ci mais j'ai déjà les fiancés de l'hiver :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :