• Le neveu du magicien

     Le neveu du magicien

    Polly et son ami Digory se retrouvent propulsé dans un monde parallèle où règne la magie. Par erreur, ils vont réveiller une sorcière maléfique endormie depuis des siècles et propulsé une calamité dans le monde et dans les autres.
    Le Neveu du Magicien se lit surtout pour découvrir les origines de Narnia. Le texte et son propos sont clairement datés. Les rôles des enfants sont bien
    clairs : le jeune garçon est le héros, la jeune fille se doit d'être plus douce et réservée. C'est tout de même assez sexiste, on le voit aussi lors du choix des animaux qui dirigeront Narnia, seuls des mâles représentent leurs espèces. De même, la symbolique très chrétienne est assez lourde et gâche même par moments le récit, notamment à la fin du roman lorsque Aslan, présenté comme un Christ créateur, réparti les tâches entre ses créatures et demande par exemple à Digory d'aller chercher une pomme pour laver un pêché... En littérature jeunesse de l'imaginaire pour le même âge je vous conseille donc plutôt la lecture des ouvrages de Philip Pullman, comme la série des À la Croisée des Mondes, beaucoup plus intéressants et intelligents.


    Le neveu du magicien, Le monde de Narnia tome 1
    C.S. Lewis
    Gallimard jeunesse, collection "Folio junior"
    10,60 euros
    9782075088404


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :